à chacun son Maroc

à chacun son Maroc

Mahmid et la dune du Juif - mars 2011

 

 

tout au bout de la route qui longe la vallée du Draa ...... le désert !

 

Nous passons par Tamegroute, puis Mahmid. la ville  est a peu près déserte, hormis quelques cafés ouverts et des agences de balades dans le desert.

 

 

 

pas vraiment prévue au depart, cette escale dans le sable, nous la faisons un peu à l'arraché : sur l'avis d'une jeune française qui semble prendre racine dans le coin, nous partirons (avec une agence dont j'ai oublié le nom) pour camper une nuit (enfin camper : dans un bivouac, campement tout amenagé) à la dune du juif.

 

 

le temps d'acheter l'inévitable chèche..... ça fait toujours un souvenir :)))

 

 

pas bien éloigné de la ville je pense, on est quand même immergé dans les dunes et c'est très impressionnant.

 

je ne suis pas une fondue des déserts, mais j'avoue apprécier.

 

Nous partons à dos de dromadaire : deux heures de tangage et roulis qui me fichent le mal de coeur. J. mon "collègue de voyage" préfère descendre de sa monture et faire la route à pied. Les chameliers sont jeunes, ils savent marcher dans les dunes, ils vont extrèmement vite, je ne me vois pas les suivre à cette allure. J. sera surpris au debut, puis, bon marcheur, il prendra le rythme.

 

dernière végétation

 

 

 

 

papotage à la halte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

j'avoue être contente d'arriver enfin.

 

 

notre tente

 

le campement est enfin là : des tentes "chambres pour deux", un tente restaurant, une tente cuisine et logement des guides-chameliers-animateurs de soirée (chant et musique), des toilettes-douches : tout le confort presque comme à la maison .... bon .... mais ce campement est vaste, les tentes éloignées les unes des autres, pas d'entassement !

 

le soir venu, avant le diner, les plus sportifs grimpent tout en haut de la plus haute dune pour admirer le coucher de soleil.

je me contenterais de les prendre en photo

 

 

au petit matin, la lumière est belle

 

 

 

 

 

 

 

les dromadaires se reposent avant de repartir

 

 

 

 

 

après le petit dejeuner, nous devons repartir.

 

ce petit dej sera un peu "gaché" par l'insistance à partir tôt de la part d'un groupe de français de Vendée, arrivés à la nuit la veille, et devant repartir le jour même pour Marrakech ou "ils sont attendus".
ces mêmes mal-élevés avaient  déja mis une ambiance pas terrible au diner : ils sont arrivés avec leur ravitaillement en bouteilles d'alcool : apéritifs, vins, alcools forts. "à la votre ! "....enfin pour eux, car pas de partage, et puis, bon, des malotrus, quoi !

 

arrivés à la nuit, partant à peine le petit dej servi et pressant tout le groupe, ils ont un peu gaché la fête. Je me demande bien pourquoi ils sont venus là. pas besoin de 4 h de chameau aller et retour pour s'ennivrer

 

bref, on rentre !

 

 

dernier pot à la terrasse d'un café à Mahmid, face au groupe de faux touaregs qui attendent le client.

 

 

 

si j'ai aimé l'atmosphère qui se dégage du désert, je pense que ce genre de balade, ça n'a rien à voir avec sa découverte..... je ne réïtererais pas l'expérience ......

 



07/06/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres